Accessibility Links
Pressé(e) ? Envoyez-nous votre CV en moins de 2 minutes !
 
Pressé(e) ? Envoyez-nous votre CV en moins de 2 minutes !
Close

Vous n’arrivez pas à décrocher un job en Suisse ? Commencez par corriger ces 10 erreurs sur votre CV

Posté par : Eric Schuster
20/04/17

Après presque trois ans dans le secteur du recrutement informatique, j’ai aidé beaucoup de professionnels à décrocher le job de leur rêve sur mon marché local, la Suisse. Après avoir analysé des milliers de CV de candidats suisses et internationaux, j'ai identifié les erreurs les plus courantes qui vous empêchent de trouver un emploi en Suisse. Sans ordre particulier, les voici :

  1. Pas de nationalité
  2. Les recruteurs et les spécialistes en ressources humaines vont tout d’abord évaluer si les candidats sont en mesure de travailler sur le marché local. Si vous êtes de nationalité suisse ou européenne (pays membre de l’Union Européenne), n’oubliez pas d’inclure cette information en haut de votre CV (de préférence sous votre nom).

  3. Pas d’information sur le permis de travail
  4. Si vous détenez un permis de travail valide pour la Suisse, ne cachez pas cette information très importante. Mentionnez ce permis juste après votre nationalité. Pour plus d’informations sur les permis de travail et de séjour en Suisse, visitez https://fr.experis.ch/permis-de-travail-et-sejour-suisse.

  5. Une photo peu professionnelle
  6. Je suis sûr que vous pensez que vous êtes splendide sur cette photo où vous êtes sur une plage à Cancun, en polo. Pour ma part, je préfèrerais que vous mettiez un portrait sur lequel vous portez une tenue professionnelle, sans arrière-plan distrayant. Il est recommandé d’inclure une photo de vous-même sur marché de l’emploi suisse, alors ne gâchez pas cette précieuse opportunité de faire bonne impression instantanément auprès du responsable des embauches. Si vous n’avez pas de photo, il est fortement conseillé d’investir le temps et l’énergie pour faire faire un portrait professionnel.

  7. Pas de date de naissance
  8. La date de naissance du candidat n’est souvent pas inscrite sur les CV provenant de l’étranger. Lorsque je remarque cela, la première chose qui me vient à l’esprit est que le candidat tente de dissimuler son âge. Les entreprises en Suisse s’attendent à ce que cette information soit clairement affichée, de préférence à côté ou sous votre nationalité – ceci est une pratique courante et je vous recommande de vous y conformer.

  9. Pas de certificat(s) de travail
  10. En Suisse, contrairement à de nombreux pays de l’Union Européenne par exemple, un candidat doit idéalement inclure tous les certificats de travail à sa candidature. L’une des premières choses qu’un recruteur regarde sur un CV est la présence de recommandations professionnelles (personnes à contacter) et quelles ont été vos performances à votre précédent emploi. Si vous venez d'un pays où il n'est pas la norme de recevoir un certificat de travail ou une lettre de recommandation, ignorez cette remarque mais assurez-vous si possible d’avoir des recommandations sur les réseaux professionnels comme LinkedIn.

  11. Pas de liens vers vos profils sur les réseaux sociaux
  12. Les demandeurs d’emploi en Suisse ont tout intérêt à avoir des profils sur les réseaux sociaux à jour et pertinents. Cela peut énormément les aider dans leur recherche. Si vous ne disposez pas de compte Linkedin (et Xing si vous vous trouvez dans la partie germanophone de l'Europe), vous êtes moins visible sur le marché du recrutement et pourriez manquer d'être contacté pour de nouveaux jobs. Investissez du temps pour avoir un profil attrayant, qui reflète le fait que vous êtes disponible sur le marché et à l’écoute de nouvelles opportunités professionnelles intéressantes.

  13. Des fautes
  14. Si l’orthographe n’est pas votre truc, utilisez le correcteur automatique. Si vous avez du mal à repérer les fautes sur votre propre CV, demandez à quelqu’un de le relire pour vous. Un CV qui comporte des erreurs grammaticales peut vous faire passer pour un candidat peu professionnel, évitez cela à tout prix !

  15. Lister ses tâches et oublier ses succès
  16. Un CV ne devrait pas juste comporter une liste de tâches que vous avez effectuées dans votre job précédent, mais doit donner un aperçu de vos réussites  professionnelles. Mettez l'accent sur ce que vous avez vraiment atteint et essayez d'illustrer cela en mentionnant des faits et des chiffres.

  17. Une mise en page ratée
  18. Certains CV ne dépeignent pas réellement le candidat. En Suisse, une mise en page simple est appréciée - contentez-vous d’utiliser des polices et des couleurs standards si possible.

  19. Masquer ses trous dans son CV
  20. Il peut y avoir eu des moments au cours de votre vie où vous n'étiez pas employé. N’essayez pas de cacher ce fait parce que les professionnels du recrutement savent lire un CV et peuvent s’en apercevoir rapidement. Ayez plutôt explication toute prête en ce qui concerne votre période d’inactivité professionnelle. Ce n'est pas aussi mauvais que ce que vous pourriez penser, surtout si vous travaillez en tant que contractor (missions temporaires); la clarté et la transparence sont des éléments clés.

Une fois que vous aurez réalisé ces modifications sur votre CV, je peux presque vous garantir que les employeurs suisses potentiels seront plus enclins à vous donner un feedback positif. Si vous êtes dans le secteur de l'informatique et à la recherche d'un nouveau challenge passionnant en Suisse, n'hésitez pas à me contacter sur LinkedIn ou directement via ma page : https://fr.experis.ch/eric-schuster.

Ajouter nouveau commentaire
*
*
*